Biplace de début et d’entrainement

Le BREGUET 902 avait été conçu dans l’optique du remplacement des planeurs école C.800 et C25S. Le premier prototype a volé en 1957 et n’a été suivi que d’un second prototype, sans aucune série. Le IJAVE qui a volé l’année suivant, a été préféré au 902.

Les deux exemplaires produits : n° 01 / F-WCDQ devenu F-CCDQ a été détruit.

                                                       n° 02 / F-CCDR (appartenant à l’AAFO) le seul subsistant, a volé dans les centres nationaux de SAINT AUBAN et CHALLES, puis dans différents clubs avant d’arriver à FAYENCE.

Année de construction :1950  -  Situation : R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Années 1956-1964BREGUET 902 - N°02 / F-CCDRAAFOMUSEE VIRTUELZone de Texte: ASSOCIATION 
AERONAUTIQUE
FAYENCE OLDTIMERS
Retour portail   >>>>>>>

Monoplace de performance

Le prototype du BREGUET 905, a volé en 1958  - Il a été suivi de 5 exemplaires de présérie (905PS), et d’une série de 45 exemplaires (905S).

A l’origine prévu pour être aussi livré en kit, mais un seul exemplaire produit.

Historique du planeur de l’AAFO

 

 

Année de construction : …. -  Situation : R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monoplace de performance

Le prototype du BREGUET 905, a volé en 1958  - Il a été suivi de 5 exemplaires de présérie (905PS), et d’une série de 45 exemplaires (905S).

A l’origine prévu pour être aussi livré en kit, mais un seul exemplaire produit.

Historique du planeur de l’AAFO

 

 

Année de construction : …. -  Situation : R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BREGUET 905- n° .. / F-CCJE

Monoplace de perfectionnement  -  JAVELOT I

Le WA 20 Javelot original, connu plus tard comme Javelot I a fait son premier vol en août 1956. Il a une aile entièrement en bois de 16,08 m d'envergure et 15,5 m² de surface alaire ce qui lui confère un allongement de 16,7. L'aile haute, en deux parties est construite autour d'un caisson de torsion constituée d'un longeron à simple caisson et d'un bord d'attaque coffré en contreplaqué. L'aile est entoilée à l'arrière du longeron. Les extrémités de l'aile sont protégées du contact du sol par de petits saumons plats. Les aérofreins se déploient à l'intrados et à l'extrados

Le WA20 de l’AAFO a été construit par la ...

Année de construction : i…. -  Situation : R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WASSMER WA20 - N°.. /F-

Une version révisée du WA20, conforme à la définition de la classe Standard, le WA 21 Javelot II fit son premier vol le 25 mars 1958. L'aile est modifiée avec une envergure de 15 m. Elle est composée de 2 bouts d'ailes, fixés avec un dièdre de 4° sur une partie centrale rectangulaire et sans dièdre. Le Javelot II a également reçu deux paires d'ailerons différentiels. Le passage de l'aile en 2 parties à celle en trois parties a nécessité la modification du raccord de l'aile au fuselage. Au milieu des années 1960, 50 Javelot avaient été livrés.

Le F-CCKU a appartenu à l’Armée de l’Air Il a été civilisé en 1979 et fut acheté par l’Aéro -club de Blainville.

Année de construction : inconnue  -  Situation : R

Le F-CCFE a d‘abord  porté l’immatriculation F-CCKJ et a volé à ISSOIRE, avant d’être exporté en CÔTE D’IVOIRE, immatriculé TU-TPB. Il reviendra en France et deviendra F-CCFE.

Année de construction : inconnue  -  Situation : R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WASSMER WA21 "JAVELOT II"-N°59 / F-CCKUWASSMER WA21 "JAVELOT II"-N°.. / F-CCFE

Monoplace d’entrainement à la performance

Monoplan à aile médiane extrapolé du « Javelot II ».

Fuselage redessiné, réalisé en tubes d'acier soudé, revêtement entoilé, cabine en stratifié de polyester

WA22: Aile du « Javelot II » en bois (pin et spruce) du CN 60 au CN 91

WA22A: Aile en contreplaqué à partir du CN 92

 

Premier vol le 26 juin 1961.

102 exemplaires construits, CN 01 à 02 puis CN 61 à 160

 

Le n°145 appartenait à l’Armée e l’Air Il a obtenu son CN en 1983.

Le ….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Planeur biplace de formation.

Monoplan à aile médiane.

Fuselage en tubes métalliques entoilé.

Aile en bois, revêtement contreplaqué et toile.

Cabine en stratifié verre-polyester.

Premier vol le 17 décembre 1958 (pilote Pierre Bonneau).

282 exemplaires construits, CN 01 à CN 282

 

Le Bijave emporte en 1961 le marché de l'état concernant le planeur école pour les clubs. Il était en compétition avec le Fauvel AV22 écarté de par sa  configuration aile volante et le Bréguet 906 "Choucas" initialement déclaré vainqueur mais finalement non retenu du fait des difficultés financières de Bréguet.

 

Suite à plusieurs accidents mortels causés par des ruptures d'aile les Bijave seront interdits de vol en 1971. Une modification proposée par la CAARP permettra de les remettre en vol à partir de 1972.

Le WA30 /-CDMJ fait partie ’un lot de Bijave achetés par l’AAPCA au club de Sainte pour assurer la formation de jeunes du comité d’entreprise des Armées en été 

Année de construction :……..Situation : R

 

Le WA30 /F-CDJQ a été acheté au club de Joinville-Mussey après avoir servi dans e nombreuses associations vélivoles

 

 

 

 

 

 

 

 

WASSMER WA30 n°.. / F-CDMJWASSMER WA30 n°.. / F-CDJQWASSMER WA22A N°145-Super Javelot/F-CAIRWASSMER WA22A N°..-Super Javelot/F-xxxx

L’origine de la MESANGE remonte à un concourt de l’Aéro-club d’Italie en 1956 pour la conception ‘un monoplace d’entrainement. Les frères MORELLI remportent ce concourt et le prototype vola en1957. Dans l’optique de la définition d’un monoplace standard de 15 mètres, la version M100S a volé en 1960. La licence de  production a été  cédée à CARMAN Moulins qui en construisit 87 exemplaires.

La Mésange de l’AAFO est le prototype F-WCHY qui a volé à Moulins le 18 août 1962 et a subi quelques modifications après son passage au CEV. Devenu G-CCHY , le n°1 a volé à St Auban, puis avec différents propriétaires, avant d’arriver à  Fayence en 2001.

Année de construction : 1962  -  Situation : R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CARMAN M100-Mésange n° ... / F-CCHY

L’Edelweiss est le dernier planeur de grande performance construit en France avant l’arrivée des plastiques.

Le premier vol a eu lieu en septembre 1962. 3 prototypes ont été construits, suivi d’une série de 53. Une version améliorée, le C34 Edelweiss IV, n’a pas dépassé le stade de prototype.

Le n°22 s’est appelé F-CCUT avant d’être exporté à Monaco sous l’immatriculation 3A-MTO, puis devenir F-CMTO.

Le n°28 a d’abor volé à Amiens, puis dans différents clubs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SIREN C.30S N°22 Edelweiss / F-CMTOSIREN C.30S N°28 Edelweiss / F-CDAIEn construction